l’oubli

il faut faire mourir une chose en soi pour en faire naître une autre, non pas la tuer, comprenez bien, ce n’est pas du tout pareil, ne pas la tuer, mais tout faire pour la faire mourir en soi, il faut lui préparer un cercueil avec tout ce qui pourrait naître grâce à elle, elle comprendra, mais ne jamais faire appel à l’oubli, avec un gros effort de mémoire, l’oubli la tuera, alors il faudra cajoler votre mémoire, la remplir de choses neuves, bien langées, prêtes à ne pas faire naître l’oubli, il faut parfois faire un gros effort de mémoire pour faire mourir une chose et en faire naître une autre sans la tuer et cela ne va pas de soi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s